Le message de Patrick CHARIGNON

 

J’ai commencé l’Aïkido au Sho Bu Kai de Chambéry en 1977 à l’âge de 18 ans. 

Mon Professeur Jean DESBOEUFS était enseignant de Judo, de Jujitsu, d’Aïkido et de Yoga.

Je pratiquais avec mes compères Jean Marc TURON et Éric BOIRON.

 

J’obtiens mon Diplôme de Moniteur Fédéral en Juin 1987.

 

Pour des raisons professionnelles, je m’installe à Albertville en Juin 1988 et crée, avec l’aide d’Andrée MORAND, le Club d’Aïkido de la Combe de Savoie, en Octobre 1988 à Frontenex.

Mes premiers élèves sont D. LIGEONNET, F. RASSAT, D. LEMAIRE, R. LIPATOF, JM. FIEVET et B. GUIDE.

Dès 1989, nous ouvrons une section à Albertville, suivi de l’ouverture en 1995 de la section d’Ugine et en 2001 celle de Moutiers. L’effectif du club atteint 82 licenciés pour la saison 96/97.

 

J’ai arrêté d’enseigner en Juin 2016 pour raisons de santé et confié à L. BOUCHEX mon cours du Jeudi. J’ai obtenu mon 4° Dan en Mars 2018.

 

J’ai effectué depuis mes débuts plus de 180 stages avec des Maîtres Français ou Japonais.

Permettez-moi de les citer :

Moriteru UESHIBA, Seigo YAMAGUCHI, Mits YAMASHITA, Nobuyoshi TAMURA, Masatoshi YASUNO, Mitsugi SAOTOME, Tsuruzo MIYAMOTO, Seishiro ENDO, Kazuno NOMURA

ainsi que :

P. GOUTTARD, F. NOEL, M. BACHRATY, R. ARNULFO, A. GUERRIER, J. CARDOT, M. TISSIER, P. BENEZI, B. PALMIER, L. MATHEVET, J-M MERIT, A. TENDRON, C. TISSIER, A. VERDIER, B. GONZALEZ.

 

L’Expert qui m’a le plus impressionné est Maître YAMAGUCHI que j’ai rencontré à Lyon en 1988. Il m’a donné envie de progresser et je lui dois, sans nul doute, la motivation de pratiquer encore aujourd’hui.

 

Un de mes meilleurs souvenir en Aïkido est le stage de VENCE en Juillet 1986 avec Maître SAOTOME. Il faisait très chaud : le début d’après midi au bord de la piscine permettait à la fois de se détendre dans l’eau pour faire passer les courbatures mais également de faire sécher les kimonos au soleil avant de reprendre les cours en fin d’après-midi.

 

L’enseignement permet à la fois de progresser soi-même mais également d’avoir le plaisir de voir la progression de vos élèves.

La réussite des pratiquants de votre club aux passages de grades est toujours pour moi un moment d’émotion et de fierté.

L’Aïkido fait partie de ma vie et la vie est Aïkido.